#300. Une taxe contre le viol.

taxe-viol

Simple comme un « bonjour ». On trempe son doigt dans son verre, et le vernis change de couleur si il y a la présence de GHB (Drogue sous forme de pastille soluble, souvent utilisée par des violeurs car elle rend la victime inerte et crée des pertes de mémoire qui rend l’accusation pour viol difficile).

« Ou sinon tu gardes ton verre en main connasse ! » Si c’était aussi simple, comme cette phrase d’un pécore de base, sans option.

Cool ?

L’idée est sympa au premier abord. Cela rassurera bon nombre de victimes potentielles qui verront là un moyen de s’adapter à ce genre d’épée de Damoclès qui se dresse au-dessus de leurs têtes à chaque fois qu’elles osent sortir (et quel que soit la tenue ; car je sens le commentaire du crétin moyen qui va arriver : « ouè mé tavu komen él é abié ! »).

Si cela peut suffire à certain.e.s, pour moi on est loin du compte.

Pas cool !

Au dela du fait que les femmes vont devoir passer leur temps avec leurs mimines dans leurs verre de bière (mais non les filles ça boit pas de bière, mais que du champagne tout rose et des mojitos !) 9 agressions (traduisez viol ou tentative de viol) sur 10 se produisent dans les lieux qu’on connait bien (Maison) et par des personnes que l’on connait intimement (Conjoint).

Il faut se poser les bonnes questions:

Est-ce encore aux femmes de devoir supporter financièrement le comportement des hommes ? Comme pour la contraception, que beaucoup d’hommes oublient qu’ils peuvent aussi avoir ou simplement en porter une sur leur bel attribut viril. Cela leur éviterait d’ailleurs de gueuler quand un chiard non désiré, par eux, arrive sans prévenir. De plus, Quid du prix que les vendeurs vont se faire un plaisir de gonfler car « c’est pour femme ». Comme pour tous les autres produits cosmétiques. Rendant inaccessible l’objet pour celles et ceux qui voudraient se le procurer. Après la Taxe-rose et l’écart de salaire ; la nouvelle Taxe-viol.

Est-ce encore aux femmes de devoir supporter moralement le comportement des hommes ? C’est un message de peur tout autant qu’un message de soutien. « Si tu sors, tu es en danger, donc pense en permanence à la possibilité d’un viol, arrête de vivre normalement ». Alors qu’il serait quand même plus intéressant de culpabiliser (oui j’ose !) les hommes et de combattre la culture du viol dans notre société, on en est encore à demander aux femmes de se cacher et de changer leurs modes de vies.

Est-ce encore aux femmes de devoir supporter psychologiquement le comportement des hommes ? Est-ce que vous aussi vous sentez venir à plein nez le bon vieux « tu t’es faite droguer et violer ? Ouais mais tu l’as cherché avec les nouveaux vernis anti GHB. Tu n’as pas d’excuse » et autre culpabilisations moisies qui pullulent déjà chez 30% des français, qui pensent qu’une longueur de jupe pourrait justifier une agression sexuelle.

Conclusion des familles :

Au lieu de condamner les coupables, et de lancer de réelles incitatives contre la culture du viol, on s’y adapte.

Quand est-ce que les femmes n’auront plus à se prémunir du viol ? Quand est-ce qu’elles pourront vivre en liberté sans avoir peur d’être jugées ou violées si elles ne changent pas leurs comportements? Quand est-ce que le peuple de base composé de beaufs et de réactionnaires comprendra que ce n’est pas ce genre d’attitudes ou tenues qui sont responsables des viols, mais bien les violeurs eux-mêmes ?

Pour vraiment finir avec ça, je vous conseille la lecture de cet article (clic) afin de comprendre quel est le sérieux de ce « vernis miracle ».

bouhya

Si tu as aimer cette article, tu aimeras aussi: #293. Maquillage.

#299. Féminazie 2. CQFD.

féminazie

Il y a quelque temps, je parlais des féminazies et il n’a pas fallu attendre beaucoup pour qu’un exemple très représentatif du cas, s’offre à moi.

Et cela me plait de vous le montrer tel quel. Sans modification.

Voilà pourquoi les amateurs de BFM TV et de Cyril Hanouna pensent que les féministes sont ce qu’elles ne sont pas; car de nombreuses personnes les fantasmes comme étant comme-ci ou comme-ça. Or, il apparait clairement que les féministes se voient souvent obligées de répondre à des attaques/critiques/insultes sur des actes/idées/avis dont elles ne sont pas coupable et qu’elles ne partagent pas.

  • Quel sont ces fantasmes:

« Les féministes veulent dominer/castrer les hommes » -> Prononcé par des hommes qui disent de la merde et n’imaginent pas qu’ils se trouvent au pilori juste par ce qu’ils disent de la merde et non pas parce qu’ils sont des hommes.

« Les féministes veulent dominer/castrer les hommes » -> Prononcé par des femmes qui disent de la merde et n’imaginent pas qu’ils se trouvent au pilori juste par ce qu’ils disent de la merde et non pas parce que les féministes sont des hystériques qui n’aiment pas que les autres femmes défendent les hommes (les pauvres victimes).

« les féministes sont racistes » -> Prononcé par des hommes qui disent de la merde et n’imaginent pas qu’ils se trouvent au pilori juste par ce qu’ils disent de la merde et non pas parce qu’ils sont des personnes faisant partie d’une minorité racisé.

« les féministes sont racistes » -> Prononcé par des femmes qui disent de la merde et n’imaginent pas qu’ils se trouvent au pilori juste par ce qu’ils disent de la merde et non pas parce qu’ils sont des personnes faisant partie d’une minorité racisé.

« Les féministes mettent tous les hommes dans un même sac » (not all men) -> Prononcé par des hommes qui disent de la merde et n’imaginent pas qu’ils se trouvent au pilori juste par ce qu’ils disent de la merde et non pas parce qu’ils sont des hommes. Et que les féministes font bien la différence entre ceux-ci qui disent et s’enfoncent dans leur caca et ceux qui savent se remettre en question. Mais peut-être qu’ils se sont sentis visés car ils manquent de ce fameux « humûr » dont ils accusent souvent les féministes de ne pas avoir.

« Les féministes veulent tous les hommes dans un même sac » (not all men) -> Prononcé par des femmes qui disent de la merde et n’imaginent pas qu’ils se trouvent au pilori juste par ce qu’ils disent de la merde et non pas parce que les féministes sont des hystériques. Et que les féministes font bien la différence entre ceux-ci qui disent et s’enfoncent dans leur caca et ceux qui savent se remettre en question.

Liste que vous pourrez compléter à votre guise dans les commentaires.

  • C’est une escroquerie.

Je ne dis pas que certaines féministes ne sont pas racistes, ou ne sont pas devenu androphobe, Je dis que c’est un fantasme de penser qu’elles sont majoritaire. Je dirais même que ces cas son minoritaire et elles sont souvent dénoncées et surveillées par les mouvements féministes.

Ainsi, accuser les féministes de racisme, d’androphobie, de transphobie, etc. quand il n’y a aucun signe de ce genre d’idée immonde, rend l’intervention débile. Et certainement pas plus crédible.

itsatrap

PS: Merci à la Féé Ministe de m’avoir permis de prendre ces screens sur son mur facebook (publique et perso).

PPS: Désolé à tous les Youssef qui ne se reconnaissent pas dans celui-ci. Car non, l’auteur de ce billet ne mets pas tous les Youssef dans le même sac.

 

En attendant le patron…

Image

Strip molossy vacances