Australie: Le visa Travail-Vacances.

Celui qui ne travaille pas ne mange pas. C’est cela le monde d’un intérimaire car « on vous a payé vos congés dans votre salaire ».
En fait le salaire de l’intérimaire est certainement plus avantageux sur le court terme mais une fois l’année passée, on réalise qu’il est à peu près équivalent à celui d’un CDI normal. Prenez un mois de vacance sans être payé et vous comprendrez que les économies faites partent vite.
Aujourd’hui au travail on m’a demandé pourquoi je ne faisais pas prévaloir mon diplôme. J’ai répondu qu’il était hyper spécialisé et que cela me bloquait dans mes débouchés même si j’ai l’ambition de montrer que mon diplôme n’est pas si mal que ça. Qui à travailler dans le milieu de l’art et de la vente d’œuvre peut travailler dans n’importe quel monde. Cependant cela m’a fait penser à une des éventualités qui trainent dans mon esprit depuis un temps ; partir en Australie pour travailler sous le visa « travail-vacance ».
Pour les amateurs de « disponibilité maximal », je vous conseille de feuilleter ceci. Histoire de lier vacance et travail.
Si vous avez entre 18 et 30 ans et que vous détenez un passeport délivré par un pays ou une région participant au programme australien de Visa Vacances Travail (Working Holiday Visa Maker), vous pouvez faire une demande de Visa Vacances Travail de 12 mois afin de pouvoir travailler pendant votre séjour en Australie.

PS: théme du dessin inspiré de Ma vie au boulot

Et voilà le travail !
Publicités

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s