Les 15 prescriptions de Maitre Yoda pour être épanouie au travail.

 

Démotivation, lassitudeou même stress… Ces maux sont l’expression d’un sentiment de ras-le-bol éprouvé que certain d’entre nous peuvent partager chaque jour au travail. Comme j’en ai déjà parlé dans un article plus tôt cela peut se traduire par un micro-absentéisme répété, un changement de comportement, un découragement etc. Et cela n’est ni bon pour vous ni pour l’entreprise qui compte sur vous et votre travail.

L’épanouissement au travail n’est pas l’apanage de ceux qui ont réussi à vivre de leur passion, C’est pour cela que j’ai interviewé pour vous maitre Yoda. D’ailleurs voilà ce qu’il a dit :

1.       Pour avancer tu t’interrogeras.
Difficile en effet de trouver une solution à un problème que l’on ne connait pas. Vous devez donc vous demander les raisons de votre insatisfaction et ce qui ne vous plait pas dans votre fonction actuelle. Une fois cela fait, envisagez les solutions à mettre en œuvre pour y remédier.
2.       Une finalité à ton travail tu trouveras.
Il est essentiel de travailler pour ce qui a un sens pour nous, ce qui suscite du plaisir ou ce sur quoi on se sent compétent, sans quoi l’on ne peut pas s’épanouir. Vous devez donc vous assurer que votre fonction actuelle est en adéquation avec vos valeurs. Vous pouvez aussi  choisir parmi les valeurs de l’entreprise celle qui sera votre Axe Principal.
3.       Tes connaissances tu transmettras.
Enseigner un domaine de compétence est une source réelle d’épanouissement pour tous.Ils se positionnent ainsi comme des experts dans leur domaine et apprécient pouvoir partager leurs connaissances.
4.       Les moments épanouissants tu chercheras.
Notre mission nous conduit rarement à effectuer uniquement des tâches qui nous passionnent. Mais la merveilleuse « adaptation »nous donne cependant la liberté de vous organiser afin de dégager du temps libre. Vous pourrez alors vous investir dans des missions plus intéressantes où vous serez plus impliqué et productif.
5.       Pour évoluer tu apprendras.
Vous pouvez envisager la formation comme un bon moyen d’enrichir votre job. Si vous sentez que vous stagnez dans votre fonction, acquérir de nouvelles compétences vous permettra à terme d’évoluer vers un nouveau poste. Au bout de quelques années passées sur un poste, vous en aurez inévitablement fait le tour. A vous de chercher le  « nouveau souffle » qui vous remotivera.
6.       Des relations agréables tu nueras.
La vie en entreprise vous amène souvent à faire des rencontres au coin de la machine à café, au détour d’une réunion ou à la sortie du bureau. Nouer des relations agréables avec ses collègues permet de créer une ambiance de travail plus motivante. Attention toutefois : ce rapport aux autres implique de s’ouvrir à eux. En clair, il vous faut être avenant mais rester authentique.
7.       Que tout ne soit pas rose tu accepteras.
Il vous faudra aussi savoir faire des concessions. Etre heureux dans son travail, c’est aussi accepter que tout ne soit pas idyllique. Il vous faut faire des choix et être réaliste. Demandez-vous ce qui, parmi le salaire, l’intérêt du poste, les conditions de travail, l’ambiance entre les collègues, est le plus important pour vous.
8.       Au quotidien de l’entreprise tu participeras.
Il faut donner pour recevoir en retour. Ce principe s’applique aussi à la vie en entreprise. Si vous désirez vous y épanouir, encore faut-il que vous vous en donniez les moyens. Les entreprises ont bien pris conscience de la nécessité d’offrir un cadre de travail motivant à leurs salariés et proposent de plus en plus d’activités extra-professionnelles par le biais, par exemple, de leur CE.
9.       A te faire respecter tu apprendras.
Avez-vous tendance à ne jamais dire non à vos collègues ou vos clients ? Par peur de décevoir, crainte de passer pour un incompétent auprès de votre hiérarchie ou pour éviter les conflits, vous croulez sous le travail et vous êtes amené à réaliser des tâches qui ne vous correspondent pas. Vous devez donc prendre sur vous-même et accepter de dire non aux autres. Si votre refus est justifié et argumenté, personnes ne vous en tiendra rigueur !
10.   La nouveauté tu chercheras
Quand aller au travail devient pesant, la lassitude vous guette. Si vous avez le sentiment de ne plus avancer, de toujours répéter les même tâches, il est peut être temps de passer à de nouveaux défis. Cela ne signifie pas nécessairement devoir quitter votre entreprise. Vous pouvez très bien aller voir votre n+1 (N+1 est aussi ce qu’on appel votre chef direct) ou le responsable des ressources humaines pour lui faire part de vos désirs d’évolution et de changement. Ils vous aideront à trouver une solution.
11.   Le stress et la pression tu géreras.
Bien géré, le stress constitue véritable moteur et permet de relever les défis les plus difficiles. Mal géré, il peut constituer un véritable frein et annihiler toute votre efficacité. Dans ce cas, recherchez la source de votre malaise. Demandez-vous ce que vous êtes en mesure de changer et ce qui n’est absolument pas de votre ressort et gardez du temps pour vous, pour faire ce que vous aimez. Et si malgré tout vous vous sentez dépassé, n’hésitez pas à demander de l’aide. Vous n’êtes pas superman. On le comprendra.
12.   La famille et les amis tu n’oublieras pas.
Même si le travail permet de se réaliser, il reste essentiel de concilier sa vie professionnelle réussie avec une vie privée épanouissante. N’oubliez pas que le travail est un moyen et non pas une fin en soi. Il faut un équilibre, pour votre efficacité professionnelle. Pourquoi ne pas essayez donc de vous organiser de manière à quitter votre travail plus tôt que d’habitude une ou deux fois par semaine et de profiter de véritables soirées ?
13.   La part des choses tu feras. 
Nous avons tous des sources d’irritations, la seule chose qui nous différencie les uns des autres est notre façon de percevoir les choses. (Voir les articles sur la communication.) Il faut que vous relativisiez les conflits qui peuvent émailler votre vie quotidienne. Ce n’est pas parce qu’un de vos collègues fait une chose qui ne va pas ou vous empêche de faire correctement votre travail, qu’il fait cela pour vous nuire. Comme disait le parrain : « Ce n’estpas personnel, c’est uniquement les affaires ».
14.   Un esprit sain dans un corps sain tu garderas.
Il est essentiel d’avoir une bonne hygiène de vie pour être épanoui pleinement. Il est conseillé de faire du sport durant les périodes les plus compliquées pour oxygéner le cerveau. Des horaires réguliers de sommeil et une nutrition équilibrée contribuent à votre bien-être également.
15.   Toutes les possibilités tu envisageras.
En dernier lieu, parfois, vous n’avez pas d’autre choix que de quitter votre entreprise si vous désirez être réellement heureux au travail. Le jour où vous vous rendez compte que cela devient insupportable, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : partir. Cela supposera peut-être une période de chômage mais vous évitera la dépression. Vos futurs recruteurs comprendront toujours une démission du moment qu’elle est motivée par des raisons valables.
Et voilà le travail !
Publicités

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s