Comment manager un patron colérique?

Non, tous les chinois ne sont pas des patrons colériques. C’est juste mon dessin qui fait penser à un asiatique alors qu’il se voulait juste « mécontent ». Enfin bref.

Avec un patron qui s’emporte il ne faut pas surenchérir ni de pleurer en vous mettant en position de victime, cela ne servirait à rien sauf à bloquer la situation, et vu qu’il et votre chef, c’est vous qui perdrez. Laissez passer l’orage ! Restez très poli mais n’essayez pas non plus de le tempérer par un « calme-toi » qui l’énervera encore plus en disant « je ne suis pas énervé ». Le colérique est volontaire, très volontaire, trop volontaire. Contentez vous d’un « je comprends » et revenez-y plus tard une fois l’orage passé. Même si vous n’êtes pas d’accord avec lui ou ne que vous ne comprenez pas.

Quelques heures plus tard, exprimez votre ressenti à froid, mais ne parlez pas sous le coup de la colère.

Et voilà le travail !
Publicités

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s