Comment demander plus à son équipe?

2013, la crise encore plus présente qu’en 2012 ? Oui, à tel point que si cela continue dans 10 ans on nous dira que nous vivions une période de faste et de dynamisme économique incroyable. Pourtant aujourd’hui nous devons faire plus avec de moins en moins de moyen. Tel Mac Gyver qui pouvait créer une bombe nucléaire avec un peu de semoule déshydraté et un trombone à coulisse rouillé, nous devons produire nous aussi et parfois avec moins de moyen qu’auparavant.
Que la consigne émane du manager ou de la direction, le message « travailler plus avec moins de moyen » n’est jamais facile à faire passer. Surtout si vous ne pouvez promettre aucune récompense, augmentation ou prime en troc des efforts et des renoncements consentis. La carotte et le bâton est inefficace dans ce cas.
Voici donc quelques conseils :
Donnez un sens aux décisions prises et aux efforts demandés.
Il faut communiquer avec votre équipe, et cela en toute transparence. Comme on dit, « toutes vérités n’est pas bonne à dire » cependant dans ce cas précis, tous se saura, ou tous s’imaginera. En bien ou en mal. Il ne faut pas laisser le mal s’installer car en cette période ou il y aura moins de moyen, le terrain sera propice aux tensions. Les pires tensions seraient celles qui se sont créent sur des rumeurs et des on-dit que vous ne pourriez pas contrôler. Tandis que si vous dites la vérité, vous pourrez anticiper les réactions. Surtout si vous expliquez les décisions qui ont été prises. Cela permettant à chacun d’évacuer son incompréhension et d’appréhender aux mieux les enjeux.
Adaptez votre discourt en fonction des tempéraments.
Déjà les articles sur la communication exprimaient ce besoin d’apprendre la langue des autres au lieu d’espérer que ce soit les autres qui apprennent la notre. A plus forte raison, le changement peut engendrer des craintes. Il faut se montrer rassurant et encourageant. Soyez aussi organisé que possible.
Sachez susciter l’intérêt et insuffler de l’enthousiasme.
Cherchez ce que vos collaborateurs on envie de faire. Plus que jamais, misez sur leurs forces et leurs préférences. Il faut susciter une motivation. Quand on est motivé, on n’hésite pas à en faire plus que nécessaire.
Montez-vous conciliant et souple.
La flexibilité restera toujours une base du CAC 40 du manager prudent. Lorsqu’on demande aux autres d’être flexible on ne peut pas soit même être intransigeant. Cela révélerait un manque de considération qui serait mal perçu avec raison. Votre devise deviendra à partir d’aujourd’hui ; l’important est que le travail soit fait et que le client soit satisfait.
Exprimez votre contentement envers le travail accompli.
Quand le travail n’avance pas, on le fait remarquer. Quand il avance, il faut aussi le faire remarquer. Car cela peut créer des tensions entre les collaborateurs. Imaginons qu’un employer soit plus « tire au flanc » et que vous ne l’ayez pas remarqué car vous êtes humain, et bien ceux qui l’on remarqué, auront du mal à entendre qu’ils ont mal fait le travail, oubliant les moments où justement celui-ci a été réalisé. Montrez-lui que vous remarquez aussi quand il travail bien. Dire « je vous remercie » ou « vous avez fait du bon boulot » n’est pas une marque de faiblesse. Vous pouvez même mettre en œuvre un système de « récompense » comme les bons points à l’école. Cela marche et crée du challenge. Les méthodes ou le jeu mis en œuvre dans l’entreprise auront toujours ma préférence.
En quelques mots et en conclusion ;
          Se montrer présent et disponible
          S’engager personnellement
          Assigner des missions variées
          Miser sur la souplesse et l’autonomie de chacun
          Féliciter ses collaborateurs pour ses efforts. (nous verrons bientôt comment faire malgré le  manque de possibilité au niveau des augmentations et des primes)
Et voilà le travail !
Publicités

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s