Etre un bon gestionnaire; Décision fondamentale VS décision raisonnable

 
« Le gestionnaire efficace est celui qui
– connait l’utilisation de son temps
– se concentre sur les résultats plutôt que sur le travail
– construit sur les forces
– se concentre sur quelques champs principaux d’activités qui produisent une performance supérieure et qui produiront des résultats exceptionnels
– prend des décisions fondamentales. » Peter Drucker


Citation tirée de « Baromètre de Gestion Stratégique » qui regroupe les citations de Peter Drucker. (Non, car je n’ai pas encore lu tout Drucker). J’avais déjà parlé de Peter Drucker dans La structure de l’entreprise ou Structure organisationnelle.
Deux choses m’intéressent en particulier dans une entreprise ; la communication et le management. Je suis autodidacte, donc j’apprend et je me fais une idée personnelle de ce que je lis et découvre régulièrement dans différents articles.
Quand j’ai lu cet extrait de Drucker, j’ai fait un petit check des 5 points proposés. Les quatre premiers, sans sourciller j’ai acquiescé. Il est vrai que pour moi, celui qui applique les quatre premiers points se préserve du stress du travail et est donc plus à même de prendre les « décisions fondamentales » dont parle le cinquième point. C’est là que je me suis interrogé. Car pour moi le cinquième point est une conséquence des quatre premiers et par là même il est à mettre de coté, ou alors à mettre en avant. Dans l’un ou l’autre cas, il faudrait savoir ce qu’est une « décisions fondamentales ». Pour moi c’est une conséquence logique, pour Druckerc’est un point de comparaison. Et si c’est un point de comparaison, il faut donc avoir de quoi comparer ? Hors pour moi, la « décision fondamentale » est ce qu’il y a plus de relatif dans le management. Pour moi la « décision fondamentale » est en cela imparfaite qu’elle dépend de beaucoup de paramètre :
L’époque, le recule, l’appréciation par les paires, etc. en effet, comment savoir si une décision est fondamentale si nous seul en jugeons. Nos paires nous jugent pour le savoir. Mais l’histoire aussi, car une décision peut être fondamentale à un temps T, mais qu’en est-il à un temps T+1 ? Peut-être qu’avec le recule cette décision pourrait passer de Fondamentale à Horrible.
De plus,  j’utiliserais plus volontiers « décision raisonnable »  ou « décision adaptée » à « décision fondamentale ». Car le terme de fondamentale à un aspect « immuable » voire même « divin » qui la rend dangereuse contrairement à la raison et l’adaptation  qui permettent bien plus de prendre du recule sur telle ou telle décision. Ne dit-on pas ;


Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ?


Et bien pour moi une « décision fondamentale » est une décision qui ne permet pas de changer d’avis ou de l’adapter. Je crains ceux qui pensent ou disent prendre des décisions fondamentales. Selon moi, ceux-ci prennent de gros risques pour l’entreprise ; ils peuvent être le meilleur atout pour l’entreprise ou son pire ennemi. C’est un peu comme jouer au loto. Or peu de personne gagne au loto.

Et voilà le travail !
Publicités

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s