Doit-on forcément accepter une promotion ?

promotion

Je n’ai pas encore fini de m’installer sur ;  https://etvoilaltravail.wordpress.com/ qu’une question se pose à moi. Doit-on forcement accepter une promotion ? En soit l’idée est intéressante pour la moindre personne qui aime les responsabilités ou les augmentations.

Voici donc un petit article sur les pours et les contres, qui vous donnera la possibilité de vous poser cette question plus sereinement.

En début d’article, je tiens à préciser un point ; la différence entre promotion et mutation. En soi, une promotion peut nécessiter une mutation, mais la réciproque n’est en rien vraie. La mutation et la promotion sont avec le déclassement, trois modifications du contrat de travail qui lie un employeur et un collaborateur. Il y a préalablement un entretien puis une notification écrite pour toutes modifications du contrat de travail.

Le déclassement est clairement une punition. La promotion est une récompense. La mutation est un glissement, soit dans un autre secteur de l’entreprise, soit dans un lieu différent, mais à un poste équivalent en terme de responsabilité et de salaire.

Revenons au sujet : En soit, j’aurais tendance à dire qu’il faut répondre oui à une promo. Il faut l’avouer, c’est la crise, et cela prouve votre implication dans l’entreprise. La prise de risque que cela peut entrainer prouve que l’on vous fait confiance. Sans compter que cela fait une compétence de plus pour votre CV. Surtout que refuser peut être une merveilleuse opportunité ratée, doublée du fait que le refus peut être mal perçu. J’aurais tendance à vous conseiller  de demander une formation pour augmenter vos chances de dépasser les objectifs.

Cependant un « oui » franc ne peut être donné si vous n’avez pas entraperçu toutes les raisons qui vous pousseraient à refuser. Demandez-vous si le poste est en phase avec le projet professionnel que vous vous êtes fixé. Car il y a un risque de créer une rupture dans la cohérence de votre parcours. Demandez-vous si cela n’est pas une « fausse promo », par exemple si elle ne retarderait pas votre progression dans votre carrière. Demandez-vous si le poste ne semble pas suspect ; là où tous ont échoué avant vous ou qui possède des objectifs intenables. En cela il n’est pas interdit de demander à entrer en contact avec « l’historique » du poste ; c’est-à-dire rencontrer les personnes qui ont occupé le poste. Il faut aussi connaitre ses limites ; demandez-vous si le poste n’est pas trop surdimensionné pour vos épaules. Quitte à demander un poste intermédiaire d’intégration.

Si au final vous refusez la promotion, n’oubliez pas de justifier votre choix. Montrez que vous savez raisonner et garder la tête froide.

Et voilà le travail.

a6e24-signaturebleu

Publicités

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s