Comment travailler avec un jeune?

reunion

Il y a quelque temps je parlais de la relation d’un jeune manager qui se retrouvait à la tête d’une équipe de quinquagénaires  et à présent je vais billeter (néologisme qui voudra dire faire un billet) à propos de la réciproque ; vous êtes un vieux crou… un quinquagénaire qui est parachuté dans une équipe de jeunes

La génération « Y » (né entre 1979 et 1994) et les baby-boomers (1946-1964) sont en effet les deux tranches d’âge les plus représentées en entreprise ; (deux fois plus que ceux nés entre 65 et 78) d’où une cohabitation forcée entre jeunes et moins jeunes.

La génération Y, âgée de 19 à 33 ans aujourd’hui, représentera 40% de la population active française d’ici trois ans.

Je commencerais avec une citation de Jean-baptiste Gouin : « en effet, les jeunes connaissent bien le Web et les réseaux sociaux, leurs ainés ont une expérience des dossiers et des clients, les compétences sont donc très complémentaire. Trentenaires, quadras et quinquas ; à vous de vous adapter, car le futur appartient à vos successeurs ! »

Voici quelques conseils pour éviter les frictions avec vos jeunes collègues et mettre vos atouts en commun.

–       Evacuez les clichés et apprenez à connaitre vos interlocuteurs.

Les préjugés envers les jeunes sont nombreux

Les salariés de plus de 30 ans sont sévères envers leurs cadets. Selon une étude Ipsos ils les jugent plus individualistes (58%), moins efficaces (48%), moins motivés (46%), et moins polyvalents (44%)

Discutez avec vos collaborateurs, et vous découvrirez que vous avez des points communs ; 36% d’entre eux souhaitent que leurs compétences soient reconnues. Et que pour 70% d’en eux le salaire reste l’élément le plus important de leur travail, tout comme vous.

Ces statistiques devraient vous réconforter en montrant qu’il n’y a pas de réelle différence entre les deux générations en ce qui concerne leurs attentes de travail.

–       Soignez l’aspect affectif dans la relation avec vos collaborateurs.

51 % des jeunes sont très sensible à l’atmosphère au sein de l’équipe. Et donc en intégrant rapidement l’équipe, vous pourrez déjà faire du bon travail. En une semaine, l’opinion vous concernant peut être arrêtée, soit ils vous aiment soit ils ne vous aiment pas. Ensuite il sera difficile de faire changer cette opinion. Le titre n’impressionnera pas non plus votre jeune collaborateur, qui n’accorde d’ailleurs pas plus de crédit à l’ancienneté. La génération Y jge sur les compétences et la personnalité. Contrairement aux « anciens » qui n’aiment pas étaler leur vie privée, la génération Y aime en parler avec ses collègues qui finissent souvent par devenir « amis » ou « ennemis »

Tissez donc des liens affectifs avec eux. Par exemple en allant discuter avec eux pendant la pause.

–       Restez vous-même et expliquez votre façon de faire.

En mastère de tact, de communication et de diplomatie, les jeunes ont énormément à apprendre. Confondant souvent le fait d’être franc avec le manque de sociabilité, ou de diplomatie. Le revendiquant comme le défaut qu’il faut avoir. Donc, ne vous offusquez pas, et n’hésitez pas à parler franchement. Mais en leur expliquant, sinon ils pourraient vous reprochez votre attitude. Mais surtout, n’essayez pas de vous transformer, ne copiez pas leur méthode par peur de ne pas être accepter. Vous préférez le costume au jeans, ce n’est pas grave. Au pire, abandonné la cravate si vous souhaitez faire un effort, puis le jeans avec la veste. Mais ne changez pas vos habitudes.

–       Comportez-vous en mentor.

Un Djeuns salarié aime son mentor, plus que son chef. En acceptant de transmettre votre savoir faire quand il sollicite votre aide sera un point fort. La génération Y « prend ses distances avec la hiérarchie, il ne se gêne pas pour apostropher par e-mail un directeur ou contredire son N+1 pendant la réunion » selon Marie Desplats.

Les jeunes collaborateurs attachent aussi énormément d’importance à la parole tenue, si vous vous engagez à faire quelque chose, faites-le.

–       Sollicitez-les

Dans les domaines qu’ils maitrisent parfaitement, ils seront ravis de vous donnez des tuyaux.

Sources :

Les 20/30 ans et le travail : regards croisés des jeunes salariés et des DRH – 2009

Regards croisés des dirigeants et des salariés – Thème de la vague 4 : Les jeunes salariés – 2012

« Manager la génération Y » de Florence Pinaud et Marie Desplats.

5 conseils pour manager la génération Y

Et voilà le travail

aime2

11aa4-signaturebleu

Publicités

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s