#059. HS – Critique culturel – livre – Sens interdits

sensinterdit

Aujourd’hui, je me permets un vrai hors série. Parfois je m’accorde quelques critiques artistiques plus en lien avec le monde culturel que de meta-travail.

Et j’en publie de temps à autre si je pense que cela est mérité.

Voici la quatrième de couverture de « Sens-interdits »:

Recueil de nouvelles : L’interdit brave les sens, à moins que ça ne soit l’inverse. L’homme en recherche de sens ne rencontre parfois que le non-sens. Depuis le courage de celles qui ont osé vivre en passant par le hasard d’un panneau routier, l’horreur de l’inceste brutalement révélé, l’avenir des visionnaires jusqu’à la déchéance de certains hédonistes, iPagination vous livre le meilleur et le pire de la sensualité, sans tabou, sans voyeurisme. Au sein de ce recueil, les sens sont mis à nu. Jusqu’où oserez-vous suivre ces dix auteurs de talent ? Laissez-vous donc emporter dans tous les sens possibles !

Une fois de plus, la parole est donnée aux auteurs, tous issus du portail iPagination. Après le recueil « La nouvelle vague », « Sens Interdits » explore d’autres profondeurs de notre imaginaire.

Je vous citerais un extrait de l’une des nouvelles de « Sens-interdit »:

Amédée François cligna les yeux de stupeur. Incrédule, il relut le passage plus lentement. Les historiens plaçaient le règne de Ménès le Grand à la fin du cinquième siècle avant notre ère. Et tous s’accordaient à dater le creusement du Canal Majeur de la Grande Cité au premier siècle après notre ère. Rédigé à cette époque, le verset 26 évoquait très précisément ces travaux. Les Pères de l’Église en tiraient d’édifiantes paraboles. Amédée François essuya ses mains moites sur sa chemise. Le Canal Majeur. Seul ouvrage des Anciens à permettre le passage de galères. Le jeune chercheur brûlait de faire les cent pas. Manifestement rédigée par un maître d’œuvre royal dont le nom apparaissait peut-être ailleurs dans le texte, cette source révélait l’existence d’un second Canal Majeur. Antérieur de plus de cinq cents ans à celui du verset 26. Cette découverte retentirait comme un coup de tonnerre !

Pour l’amateur du Da Vinci Code que je suis, à l’époque où la « classe culturelle » à laquelle j’appartenais encore faisait des pétitions contre l’ouvrage, je ne peux que citer celui-ci pour vous faire comprendre l’atmosphère de « Sens interdits ». Da Vinci Code est en effet probablement l’ouvrage le plus connu actuellement dans cet héritage littéraire. L’extrait que je vous fais lire est bien évidement un marronnier pour les romans et nouvelles qui ambitionnent une intrigue d’Eglise, cependant selon moi les poncifs autoritaires liés aux complots divers et variés, ont toujours été la source principale des meilleurs films à gros budget qui ont tendance à nous offrir, au choix, soit des séries Z, visibles (mais à ne pas regarder) sur NT1 après minuit, ou alors de gros blockbusters suivits d’un gros chiffre d’entrée[1]. C’est du cinquante-cinquante, et là l’histoire marche bien. Bien sur ce n’est pas encore le Da Vinci Code, il faudrait plus que dix pages pour cette nouvelle intitulée « Monsieur le Chanoine » de Charles-Edouard Garcia. Mais je l’avoue à la fin de l’histoire, j’ai demandé à l’auteur «  Et là ensuite, dites-moi ! Que se passe-t’il ensuite ? »

Pour l’instant je ne vous fait que la critique d’une des nombreuses nouvelles présentes dans « Sens interdits ». Je vous laisse deviner pour le reste. Ou plutôt, je vous laisse lire le reste.


[1] Soyons clairs, je ne défends pas les films où les acteurs gagne un salaire équivalent aux PIB du Pérou, mais je serais d’accord avec moi-même, et peut-être avec vous pour dire que ce sont tout de même ceux-ci qui nous offrent nos meilleurs moments de distraction cinématographique. Et je dis cela en m’étant offert beaucoup de visionnages de films roumains en VOSF. Je reste donc objectif.

Faites vous plaisir – Achetez le.

La nouvelle version papier de Sens interdits vient de sortir, disponible ici, le prix total et les frais de port sont bien moins élevés que la première édition Version papier : http://www.ipaginastore.com/fr/home/15-sens-interdits-9782367910215.html Version électronique : http://www.ipaginastore.com/fr/livres-electroniques-epub/11-sens-interdits-9782367910185.html

Publicités

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s