Le Menteur – Lie to me

menteur

En tant que chercheur d’emploi, j’ai pratiqué de nombreuse fois l’exercice de l’entretien d’embauche. Quoi que en fait, pas autant que je l’aurais voulu ou trop souvent peut-être puisque je cherche toujours.

Je me souviens en particulier d’un entretient pour ce billet. J’étais arrivé en avance, ils m’avaient reçu en retard. Echange d’excuses fait l’assistante du DRH m’introduit dans le saint des saints. Saint Pierre m’attend avec son équipe d’anges, ou plutôt le DRH et son équipe affichant tous un sourire identique que l’on pourrait cataloguer de « faux-cul ». Un ange passe et trépasse, mais je prends place. (Oui je m’essaye à la poésie). Bref la bataille va commencer.

C’est le DRH qui finit l’entretient au bout d’une bonne dizaine de minutes. Il semble être séduit par le contenu selon ce qu’il me dit et m’assure qu’il reprendra à coup sur contact avec moi. Soudain, il croise les doigts sur sa tête. Je suis loin d’être le Le docteur Cal Lightman, dans Lie To Me ou d’être un spécialiste de la Synergologie, mais je peux me venté d’avoir déjà pas mal étudier le sujet de la manipulation et d’avoir eu un temps comme livre de chevet «  Ces gestes qui vous trahissent » de Joseph Messinger.

Et Messinger décrit ainsi le fait de croiser les doigts sur le haut de son crâne ou sur sa nuque :

Ce sont des codes d’intention qui préfigurent le resultat d’un entretien. C’est ce que j’appelle un geste prédictif de mauvaise augure. Le reproducteur se sent pénalisé ou sanctionné. Les droits croisés sur le sommet de la tête vous rappelleront certainement des souvenirs de la petite école. Mais l’attitude peut aussi traduire une attitude oppositionnelle, donc pas aussi soumise qu’on pour pourrait le croire. Par convention, c’est l’attitude adoptée pa les prisonnier de guerre. […] Aussi loin que remontent mes souvenirs, chaque fois qu’un de mes interlocuteurs a reproduit cette posture, l’atmosphère de l’entretien a tourné comme la mayonnaise.

Retour à mon entretien; a votre avis, est-ce que cela s’est bien passé ? Indice : je cherche toujours du boulot.

La PNL (Programmation neuro linguistique) est une méthode de communication, mais pas seulement, elle étudie aussi nos gestes et nos attitudes qui peuvent faire deviner le cours de nos pensées.

Et c’est pour cela que je me suis intéressé aux gestes qui nous trahissent.

Je me suis donc permis un petit jeu ; comment reconnaitre un menteur en dehors de lui tendre un piège pour qu’il se trahisse ? Et je m’inspire donc de Messinger.

En fait si vous regardez le petit dessin du début d’article, vous comprendrez mieux. Car un menteur utilise en fait son cerveau  gauche. Et donc il aura tendance à regardé vers sa droite. En fait il faut savoir que l’hémisphère gauche du cerveau est à droite (je n’ai pas dit que c’était simple). Donc il regarde vers sa droite, donc à votre gauche.

Prenez une petite pause s’il le faut et revenez pour lire la liste des détails physiques qui dénonce le menteur.

–       Il subit une contraction des pupilles

–       Il tient une cigarette imaginaire, en fait il cache sa bouche.

–       Il plaque sa main contre le sternum

–       Il met les lèvres en avant : il nous fait un faux baiser en cul de poule le coquin.

–       Il fait un toussotement discret ou non, mais dans son poing, mais attention, le stress provoque cela aussi.

–       Il s’installe au fond de son siège ou recule avant de faire une réponse à une question.

–       Les bras en extension au dessus de la tête, il ne se sent pas honnête.

–       Il a un regard fuyant, avec une intensité nulle.

–       Il se gratte le visage et/ou le cou.

Attention ne prenez pas ce qui suit pour argent comptant ! Mais c’est vrai que nos gestes dévoilent nos pensées à notre insu pour ceux qui savent les lires. Savoir que certains peuvent y attacher une importance peut-être utile : on ne se méfie jamais assez des menteurs. Et puis cela n’est pas inintéressant.

Et voilà le travail.

aime2

a6e24-signaturebleu

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le Menteur – Lie to me »

    • Bonjour à vous. Si j’étais taquin je vous demanderai si vous aviez un ton dubitatif en répondant à mon billet. Mais il est évident que vous l’êtes. (Et pourtant je ne suis pas Synergologue :p )
      Je comprends que le sujet de la Synergologie, soit perçu de cet œil inquisiteur que nous avons tous pour les « méthodes » qui affirment mieux nous connaitre que nous-mêmes. Cependant, contrairement à la cartomancie de crédit, ou la voyance dans vos portefeuilles, le domaine de la Synergologie est en cela différent que ce sont des scientifiques (ethnologues, psychologue, etc.) qui ont étudié le sujet. Alors bien sûr, quelques de choses foireuses ont été étudiées et développées par des scientifiques, mais rarement par autant et de manière si sérieuse. Par contre, il est vrai que nous nous devons de mettre un bémol. C’est une étude complexe et que nous ne pouvons pas faire cela le dimanche en regardant Drucker à la TV et se demander si celui qui parle est sincère ou non. Car prendre cette étude à la légère et penser qu’il y a un vrai dictionnaire des gestes serait aussi fiable que croire que le célèbre détecteur de mensonge, tant aimé par nos chers États-Unis, sait faire la différence entre stress et mensonge.
      C’est d’ailleurs pour cela que je conclu mon article par : « Attention, ne prenez pas ce qui suit pour argent comptant ! Mais c’est vrai que nos gestes dévoilent nos pensées à notre insu pour ceux qui savent les lires. »

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s