Marketing viral vs Le Spam

idée virale

Je débuterai en citant Seth Godin. Son introduction est assez représentative de son livre intitulé « Les secrets du marketing viral, par celui qui l’a inventé ».

Déverser des messages non sollicités des cibles de masse, puis espérer qu’une poignée d’entre leurs destinataires enverront de l’argent n’a plus de sens. Le marketing fondé sur l’interruption d’autrui a cessé d’être rentable…

L’avenir appartient au contraire à ceux qui jettent les bases d’un fonctionnement dans lequel les personnes intéressées par un produit ou un service le vendront les unes aux autres. L’entreprise doit initier des réseaux de consommateurs, puis se retirer pour les laisser se parler.

Quand on lit Seth Godin, on se fait assez vite une idée de ce que doit être aujourd’hui le marketing ; un « marketing viral ». Soit en fait, une idée qui puisse devenir contagieuse, à l’image d’un virus. Et même, si je peux me permettre, du film Inception avec Di Caprio.

Parlons un peu du Spam ; Il y a 35 ans ; le 3 mai 1978, le premier spam a été envoyé. A l’origine, il s’agissait d’un simple gros pâté de mauvaise qualité écrit par Gary Thuerk. Employé de DEC (Digital Equipment Corporation) en tant que commercial, il envoya le tout premier Spam à près de la totalité des utilisateurs d’ARPAnet (ancêtre d’Internet, entre 400 et 600 personnes selon les sources). Mais déjà à l’époque les réactions furent vives et contrastées, l’administration américaine gérant le réseau condamna alors d’office la pratique, la jugeant non conforme aux termes d’utilisation du réseau. Il fallut attendre 1994 avant que des avocats américains, Laurence Canter et Martha Siegel, ne réitèrent l’expérience auprès de milliers d’immigrants potentiels.

Aujourd’hui nos boites mails sont bourrées de ce genre de textes. Nos murs sont recouverts et on essaye tant bien que mal de regrouper l’affichage dans des espaces dédiés à la publicité; Ce que Seth Godin appelle en réalité l’ « Interruption Marketing », dont il déclare la mort. L’intrusion publicitaire vivrait ses derniers instants. L’Interruption Marketing qui avait pour but de s’adresser d’un seul coup au plus grand nombre, devra être remplacé par le Marketing Viral ayant quant à lui pour socle le « bouche à oreille » ; s’adressant à une personne à la fois, personnalisant le message en fonction de chaque destinataire et laissant faire le reste.

D’ailleurs il est possible qu’un jour je vous fasse un petit résumé commenté du livre de Seth Godin.

Note de fin : Je tiens tout particulièrement à ce billet car en réalité je me suis moi-même fourvoyé pendant quelques heures. L’on m’avait alors fourni gratuitement une liste d’adresses mails que l’on peut trouver et télécharger sur internet, plus précisément sur un site du ministère de l‘intérieur. Je ne vous donnerai ni liste ni lien pour la trouver, car je ne souhaite pas que vous soyez tenté par la Spaminite. Vers les 160 mails envoyés, on m’a fait réaliser deux points : ce n’était pas illégal, mais c’était immoral. De plus cela ne collait pas du tout avec ma propre vision du marketing, étant plus proche du marketing viral. Donc même si apparemment j’avais pu continuer avec les milliers d’adresses que j’avais à ma disposition, j’ai fait moi-même le choix de ne plus jouer au jeu de l’ « Interruption Marketing ».

Mais je tiens tout de même à faire un petit rappel :

Le Parlement Européen a adopté une directive spécifique concernant le spam et l’envoi de courriers électroniques non sollicités, en faveur de l’opt-in (consentement préalable des internautes), en juillet 2002. Au regard des législations existantes en France et des directives européennes mises en place, un constat s’impose : le spam est illégal en France ! Et aussi en Europe.

Notons au passage que la loi prévoit, dans le cas de collecte frauduleuse, déloyale et/ou illicite d’information nominative, 5 ans d’emprisonnement et 2.000.000 de francs d’amende (article 25 de la loi de 78 et article 226-18 du code pénal), et une contravention de 5ème classe (décret 81-1142).

Source:

Notions de Marketing Viral

Le spam est illégal en France!

Droit Tic

Gary Thuerk, l’inventeur du spam

PS: mon blogue semble commencer à intéresser l’interruption marketing pendant que j’écris cet article. Je vous conseil de regarder celà et de vous demander si cela vous intéresse vraiment de cliquer sur ce « lien de pub ». J’ai un doute que cela soit 100% efficace. Dans le cas où vous cliquez sur leur lien de pub, tant mieux pour eux après tout 😉

 

aime5

407ae-signaturebleu

Publicités

3 réflexions au sujet de « Marketing viral vs Le Spam »

  1. Bonjour, je viens de tomber sur votre article. Que je trouve très intéressant et espère pouvoir voir bientôt ce « résumé » du livre de Seth Godin.
    Mais je suis intrigué !? Le ministère de l’intérieur met à disposition du publique une liste de Mail privé ?

    Louis. Paris.

  2. Personnellement ça ne m’étonne pas qu’il existe ce genre de liste…
    Mais l’article; super: on est tous d’accord pour dire à mort le spam…. Quand je vais au boulot, je passe les premières 15 minutes de ma journée à vider ma boite…
    Et avec les vacances, c’est pire, quand j’ai prit 15 jours de vacances et que je suis revenu, la catastrophe…

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s