# FAQ

Toutes ces questions sont des questions qu’on m’a posé au moins une fois, voire de nombreuses fois.

1Tel le magicien qui vous fait passer derrière le miroir pour vous montrer là où il cache son lapin, je vais vous révéler mes secrets.

Pourquoi tu ne fais pas de caricatures de presses et d’actualités ?

3Parce que je n’ai pas de prétention politique, et ne pense pas que mon blogue ait un poids dans la balance. C’est un lieu que j’utilise pour m’amuser. Et si j’avais voulu me lancer dans des débats d’idée, j’aurai ouvert un forum, pas un blogue où je suis totalement maitre! En vrai tyran timoré que je suis, je me borne à rester là où est ma place. Puis j’avoue que dans ce genre de débats d’idées il y a toujours deux camps (voire plus) qui ne s’entendent que très rarement. Or sur mon blogue, c’est mon idée du monde qui prime. Sans compter que je n’aime vraiment pas les justifications du type « hoooo ça va, c’est de l’humour ». Cette phrase n’a jamais été un sésame pour la gloire et la vérité. Tout est humour? Ok, mais alors tout est critiquable aussi et du coup il faut aussi accepter que nos idées ne plaisent pas, voire soient détestées. Je suis plutôt pour la paix des ménages et l’amour pour tous . Partant de là, je n’ai pas envie d’avoir un mic mac sur mon blogue. J’aime le contact avec les gens, pas le full contact.

Quand as-tu commencé à dessiner?

4On a déjà répondu autre chose que « depuis tout petit » à cette question? Sérieusement… Genre repondre « Ha bah! Moi j’ai commencé le 13 août 1985 à 9h34. Et j’ai tout de suite compris que j’étais le meilleur! ». En fait, c’est pas que j’ai commencé, c’est que je ne me suis pas arrêté surtout…

 

Je n’ose pas commenter ton blog.

1C’est pour ça que je ne censure pas non plus. Tant que ça reste courtois je vous invite à commenter. C’est aussi pour cela que je ne pense pas qu’il y ait des bons et des mauvais commentateurs ou commentaires. Même si un « Preums » reste plus frustrant qu’une réelle critique constructive ou un message d’amour à ma gloire, vous avez le droit de commenter à votre manière et je vous invite à le faire. Sinon je les aurais empêchés sur mon blogue.

Par contre, si c’est pour utiliser ce blog comme une tribune aux idées nauséabondes (liste non exhaustive mais dont vous comprendrez l’idée: Raciste, Antisémite, Sexiste, Homophobe, etc), plutôt que de censurer (ce que je fairais parfois, mais pas toujours car certain sont rigolos par leurs bêtises et/ou symptomatique de la maladie de crétinerie dont souffre l’auteur), je m’accorderai le droit de « Sous-titrer » le dit commentaire. En gros; Je l’édite, je le commente en italique, et je me moquerai ouvertement et sans limite de l’auteur car il ne mérite pas plus et que je fais ce que je veux avec mon joujou. Et bien évidement pour sa plus grande frustration, il sera bloqué et ne pourra pas répondre. Donc il ne pourra pas chouiner non plus. Tout ça pour dire ceci: Ici ça peut être très cool si on est très cool, mais ce n’est pas la fête à mémé.

Je tiens tout de même à faire savoir que je comprends celles et ceux qui ont bloqué la possibilité de commenter leurs articles. Je ne pense pas que ce geste soit « chiant ». Entre les pubs sauvages pour du viagra « Sixydur » et les autopromotions d’autres blogueurs/gueuses qui n’ont pas grand chose à dire à part poster un lien vers leurs propres blogues, ça peut se comprendre qu’ils/elles n’aient pas envie de passer leurs journées à jouer les tueurs de Spam. Sinon on aura plus le temps d’aller boire une bière. Je me mets à leurs places.

Donc Commente! J’aime ça moi 😀

Qu’est-ce que tu utilises comme matériel ?

2Je vais vous épargner la blague du troll: « bah une gomme et un crayon, HAHAHAHAHA pouet pouet » . Moi j’ai CA. Mais puisque je sais que vous me le demandez pour vous l’achetez vous-même, je tiens à dire que ce n’est pas la peine d’investir avec des sommes folles. C’est pas le matos qui fait le dessin… Loin de là. Un crayon à papier pour le croquis. Du calque pour t’aider. Un grand carnet pour le confort du dessin et un petit pour l’avoir toujours dans ta poche. Enfin, un crayon noir style marqueur fin pour finir le dessin. On gomme et hop.

Après on a tous nos préférences; Il y a du matériel qui va de 3 euros à 100 euros.

Pour les crayons à papier j’ai deux critérium: 0.5 et 0.7 mm. Comme ça, pas de taille crayon. Par contre si vous en achetez, privilégiez les pointes en acier aux pointes en plastique. Un critérium de qualité permet d’empêcher les mines de se coincer et de se casser.

Pour les marqueurs attention, ça va être chiant!

MA BASE: J’ai des Faber Castell. Pas cher. Et génial au rendu. J’en suis fan. J’utilise surtout le Faber Castell PITT artist pen black S pour la plupart de mes contours et finissions. Mais j’ai bien sûr d’autre « calibre » de mine ; XS / S / F / M / B, et de différentes couleurs, car l’aquarelle n’est pas toujours facile à transporter; Phthalo Blue (B), Cadmium Yellow (B), Pink Carmine (B), Green Olive (B), Cold Grey (B), Indian (S), Dark Sepia (F). J’ai aussi quelques feutres grand publique Stabilo. Car une fois mélangés à l’eau ils se diluent bien. Contrairement aux marqueurs Faber-Castell qui ont l’avantage de ne pas baver (ou très peu) lorsqu’on peint par dessus.

6TRAVAIL DE FOND: J’ai d’autres marqueurs pour d’autres occasions. Plus spécifique. J’ai deux Pigma Micron. Un de mine 05 bleu (0.45 mm) , et l’autre de 005 noir (0.20 mm). Et deux gros marqueurs UNI Chalk, blanc et noir.

POUR L’EXTÉRIEUR: Un Faber Castell noir S, Un critérium 05, une gomme crayon dans un joli n’étui en cuir tout beau et un petit carnet de la taille de ma poche (A5).

Pour la colorisation papier j’utilise de l’aquarelle. Là pas besoin de marque, elles se valent toutes en fait.

Pour l’infographie : J’utilise Photoshop et une tablette graphique BAMBOU WACOM.

Comment dessines-tu?

5Sur ma table à dessiner? Bey non, j’en ai pas. Ma table c’est mon genou ou le clavier de mon ordi! Avant d’être un panda, j’étais escargot… L‘habitude de ramper-limacer sur le canapé m’est restée. Donc je suis toujours sur mon canap, la Tv ou la radio en bruit de fond, carnet, crayons, aquarelles prêtent, à discuter sur Facebook, un coude sur un bouquin (de philo souvent) et mon téléphone qui me surveille au cas où je perdrais au mikado. Au cas où je bougerais quoi.

Un conseil maitre? Quel sont les éléments nécessaire pour faire une BD?

7Se lancer des défis, et essayer de faire ce qu’on ne sait pas faire jusqu’ici. L’important pour gagner sa propre technique: copier les « maitres » et un jour ça viendra tous seul pour trouver un style qui te soit propre. Mais en pratiquant tous les jours.

 

 

Qu’est-ce que tu penses de mon dessin ?

8A vrai dire? Rien. Je n’aime pas dire à quelqu’un qu’un dessin, qu’il a prit du temps à faire, ne me plait pas. Ça me déchire le cœur. Donc je préfère rester neutre pour le coup, en bien ou en mal. Je ne suis pas critique, et je n’ai pas THE réponse aux questions que vous vous posez. Surtout qu’on sait que les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

 

A quand la publication ?

9Sérieusement? Ce n’est pas prévu, et ce n’est pas le but non plus. Où plutôt si. Les publications c’est presque toutes les semaines, en fonction de mon inspiration et de mon temps, et seulement sur le blogue 🙂

C’est aussi pour cela qu’il est fort peu probable qu’on se rencontre un jour sur un festival. Mon but n’est pas là. C’est important pour moi de garder du plaisir dans ce que je produis. Pour cette raison, parfois je teste de nouvelle chose. La finalité du blogue n’est pas de devenir un énième concurrent dans la BD. nous vivons une époque formidable où il n’a jamais été aussi facile de se faire publier. Entre les plateformes d’auto-publication, les petites agences et tonton Charles qui a une imprimante de la mort-qui-tue, on peut se faire publier. Seulement le nombre de lecteurs ne grimpera pas plus. Et je n’ai pas envie de me battre pour une part de gâteau que je préfère largement laisser la place aux auteurs que j’aime et dont je me suis fait des ami(e)s pour certain(e)s.

Sans compter que les rares fois où j’ai participé à des festivals, je me suis fait pipi dessus de peur. Donc ce n’est vraiment pas pour moi.

Je peux utiliser une de tes BDs pour mon blogue ?

3Alors, oui il y a le bla bla super connu sous le titre de « articles L 111-1 et L112-1 du code de la Propriété Intellectuelle » . Ça dit en gros que tous ce qu’il y a sur ce blogue est à moi et rien qu’à moi. Cependant rien ne vous empêche de me contacter pour une éventuelle utilisation en m’envoyant un Mail. Par contre, ce n’est pas la peine de me contacter du moment où vous citez la source et respectez le contenu. Et aussi si vous ne vous faites pas de tune sur mon dos.

J’ai pas beaucoup d’argent, mais tu peux me faire un dessin/illustration pour [votre projet]? Mais on peut te faire ta pub et te payer en câlin!

1HAHA! Non!

Quoi? vous voulez savoir pourquoi? En soit la réponse est dans la question. Ce n’est pas une question d’argent, car j’aime beaucoup les câlins, mais de principe. En dehors du fait que je ne sois pas inscrit comme « indépendant de l’illustration » et donc que je ne souhaite pas voler l’argent des illustrateurs que j’adore, il y a le principe; Tout travail mérite salaire. Ça ne me vous viendrait pas à l’idée de proposer de payer vos courses en échange de publicité dans votre petit (voire très très petit) cercle d’amis? Et bien pareillement je ne pourrais pas proposer à mon bailleur de lui payer mon loyer avec un bisou sur la joue. Donc le principe est: un dessin ça se paye car un dessinateur ça mange (je sais c’est un scoop). Par contre je veux bien vous conseiller quelques-uns de mes contacts 🙂 Pas de problème.

D’ailleurs de manière général, l’argent c’est pratique… Pour payer son loyer, pour manger, ce genre de fantaisie. Ou au moins un parc Asterix? Aller! S’teuplé!

Pourquoi un panda comme personnage de BD?

2En fait, j’avais déjà répondu ICI ou LA à cette question, mais on me la pose encore, c’est normal que j’y réponde encore. L’histoire commence sur une mission d’intérim, où l’on m’a associé pour la première fois à un Panda. Je ne suis de fait pas fan de l’humour gras en entreprise. Je peux pardonner une glissade de temps à autre, on est humain. Mais l’humour gras me fatigue. Surtout si il est à l’encontre des minorités et des femmes qui en prennent déjà assez dans la tronche. Donc à force d’exprimer mon mécontentement face à de l’humour sexiste, et après avoir entendu de nombreuse fois « ho t’as pas d’humour » (CF; C’est de l’humour) une rumeur s’est fait entendre; je ne serai pas attiré par la gente féminine. Comme quoi, si on est pas un gros beauf macho, c’est qu’on aime pas les femmes. J’aurai tendance à dire que c’est l’inverse mais bon. De fil en aiguille nous en sommes venu à « Panda » car c’est bien connu, le panda ça lèche du Bambou. Ce n’était pas pour m’insulter ou être désobligeant qu’ils m’avaient affublé de ce sobriquet (c’était de l’humour hein!) mais je ne préciserai pas le rapport évident 😉 J’ai donc choisi de prendre au pied de la lettre et de faire mien ce petit surnom. Donc, non je n’ai pas les yeux pochés, et je n’ai pas des oreilles décollées qui me permettraient de voler tel Dumbo l’éléphant (cherchez sur le net pour les plus jeunes). Seul trait physique qui me lie avec mon panda : LE GRAIN DE BEAUTÉ sur la joue droite (qu’on oublie parfois de dessiner dans les Fanarts :P)

T’es qui?

4Je me nomme Romain Grandjean, suis né le 15 octobre 1984, à Lens. (Non je n’ai pas l’accent ch’ti) J’ai longtemps vécu sur Lille mais aujourd’hui je vis près de paris. A Beynes. Petit village qui à l’avantage d’avoir sa « ruine ». Un château du onzième siècle. Mais surtout d’être proche de Paris.

Bac+4 ; J’ai un master esthétique pratique et théorie des arts contemporains option Arts plastiques. Faites pas de gros yeux, ça veut dire philo de l’art en fait. A l’écoute du marché et ouvert aux contacts. Créatif, réactif, responsable et autonome, je suis prêt à m’adapter aux situations complexes. Je suis également éclairé à la PNL, ainsi qu’au management et à la communication. Je suis tenace et rigoureux. Je m’occupe également de ce blog. Espérant que celui-ci vous prouve ma créativité, ma ténacité, ma rigueur et aussi vous montre mes autres capacités. Ps : textes et images de moi.

Et tu ne trouves pas de boulot dans ton domaine?

5La culture fait toujours partie de moi. Bien sur il est évident qu’avec un Master trop spécialisé en esthétique, pratique & théorie des arts contemporains et cela même sous la direction de madame Véronique GOUDINOUX, historienne de l’art et Thierry de DUVE, philosophe. Il est difficile de travailler dans le milieu de la culture. Les relations sont un point important quant à la réussite dans sa recherche d’emploi dans ce domaine. C’est d’ailleurs pour cela qu’en parallèle de mon Master, j’ai fait un stage d’assistant technique et d’agent du patrimoine sous l’autorité hiérarchique du régisseur du musée d’art moderne de Lille métropole, dans le cadre de Lille 3000, et tôt particulièrement de l’exposition temporaire « hypnos » ayant un lien direct avec mon mémoire sr André Breton. J’ai aussi eu une participation active avec la galerie d’art Galerie Commune de Tourcoing.

Un travail de longue haleine et épuisant physiquement pour un premier début professionnel à l’époque. J’aurais dû m’investir plus au niveau de l’ensemble du projet. Par inexpérience j’ai passé trop de temps avec l’aspect communication et commercial. En revanche ce fut certainement ma plus belle expérience pour prendre des responsabilités, mener un projet à bien, travail en équipe, travailler ma flexibilité face des chefs différents ou équipes d’encadrements. En réalité, cela a très bonne première expérience de travail dans la communication, ce qui a développé chez moi une ténacité et une rigueur du travail bien fait.

Mais alors tu fais quoi dans l’intérim?

pitivoilà les postes que j’ai eu l’honneur de pratiquer:

Agent d’accompagnement, agent de fabrication, archiviste, assistant manager, chauffeur, chef de projet, contrôleur, déménageur, emballeur, Employé libre-service, inventoriste, magasinier, manager Commercial manœuvre, monteur accessoires, opérateur de ligne, opérateur de production, opérateur sur presse, préparateur, responsable clientèle, responsable équipe, responsable qualité.

Publicités

27 réflexions au sujet de « # FAQ »

    • Ha je me doute que tous le monde ne se pose pas ces questions 😛 Mais ça m’amusait de faire cette FAQ. Si si je dessine sur papier 😀 Et ne sachant pas si ta question est sérieuse ou pas je vais quand même y répondre 😀 J’ai une vingtaine de carnets en tailles, couleurs et grammages très différents, mais j’utilise surtout les carnets à spirale (plus pratique) « Sketch » ou « Field » de chez Canson car sans conservateur (environ 100g/m) et papier Kraft Canson XL pour certaines BDs (histoire de changer un peu).

Un commentaire? Merci ^.^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s